Les parents de son mari ont-ils le droit de l’obliger à prendre une seconde femme ?
Fatwa No: 90567

Question

Je ne suis pas tombée enceinte depuis huit ans et ma belle-famille veut obliger mon mari à prendre une seconde femme alors qu'il s'y refuse et souhaite attendre. Les parents ont-ils le droit d'obliger leur fils à prendre une seconde femme ? Mon mari n'a aucun problème avec moi. Commet-il un péché s'il n'écoute pas ses parents ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

La règle de base est qu'il faut obéir à ses parents tant que ceux-ci n'ordonnent pas d'accomplir un péché, car l'obéissance envers les parents relève de la piété filiale ordonnée par Allah. Allah, exalté soit-Il, dit (sens du verset) :
« Et ton Seigneur a décrété : "n'adorez que Lui; et (marquez) de la bonté envers les père et mère [...] » (Coran 17/23)

Ibn Mas'ûd, qu'Allah soit satisfait de lui, a rapporté : « Je demandai au Prophète () quel était l'acte le plus méritoire. - "La prière faite au moment prescrit.", répondit-il. - "Et ensuite ?", repris-je. - "La piété filiale.", répondit-il. - "Et après cela ?", demandai-je encore. - "Le Djihad dans le sentier d'Allah.", dit-il. » (Boukhari)

Chacun sait qu'Allah autorisa l'homme à épouser jusqu'à quatre femmes à condition de pratiquer l’équité entre elles. Allah, exalté soit-Il, dit (sens du verset) :
« [...] Il est permis d'épouser deux, trois ou quatre, parmi les femmes qui vous plaisent, mais, si vous craignez de n'être pas justes avec celles-ci, alors une seule, [...] » (Coran 4/3)
Ceci étant clair, si les parents ordonnent à leur fils de prendre une seconde femme et que celui-ci est capable de faire preuve d'équité entre ses femmes, de subvenir à leurs besoins et de remplir ses obligations conjugales envers elles, il est alors obligé de leur obéir, en particulier si la raison de cette demande est qu'il ait des enfants. En effet, avoir des enfants est une chose encouragée par la Loi islamique. Le Prophète () a dit :
« Épousez les femmes prolifiques et affectueuses, car je me prévaudrai de la supériorité de votre nombre sur celui des autres communautés le jour du Jugement Dernier. » (Abû Dâwûd, al-Nasâ'î)

Ainsi, le fait que l'homme épouse une seconde femme, s’il sait qu’il fera preuve d’équité entre ses épouses, comporte de nombreux avantages et augmente le nombre de membres de cette communauté en peuplant la terre de gens qui adorent Allah. Cela est d'autant plus vrai pour celui à qui la première femme n’a pas donné d'enfant. Ensuite, si les parents ordonnent à cet homme de prendre une seconde épouse, cela ne fait que renforcer l’intérêt de la chose qui devient alors obligatoire.
Quant à la première femme, elle doit l’accepter et se soumettre au décret d'Allah, car Allah n'a prescrit la polygamie que pour de sages raisons pour la plupart connues de tous.

De plus, les parents de votre mari ne lui ont pas ordonné de vous répudier. Par conséquent, le fait qu'il prenne une seconde épouse ne vous nuit en rien et cela peut même être un grand bien pour vous. En effet, il se peut que si sa seconde femme lui donne des enfants, ceux-ci se montreront bienfaisants envers vous et s’occuperont de vous, comme si vous étiez leur mère et il se peut que ces enfants soient une bénédiction pour vous. Par contre, si votre mari sait qu'il ne pourra se montrer équitable envers ses femmes ni assurer leur entretien, il ne lui est alors pas obligatoire d'obéir à ses parents étant donné que leur obéir reviendrait à ne pas s’acquitter de ses devoirs envers ceux qui sont à sa charge.

Et Allah sait mieux.
 

Fatwas en relation