Un père refuse de pardonner à son fils
Fatwa No: 293677

Question

Salam alaykoum, Que qui dit l'Islam sur un père qui refuse le pardon de son fils ? Sachant que celui-ci (le fils) a laissé son père dans une période très dure et il a également fait circuler des fausses rumeurs sur son père.

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

Commençons tout d’abord par ce fils. Si ce que vous dites est exact, il a été ingrat envers son père et il suffit comme preuve de cela le fait qu’il propage à son sujet de fausses rumeurs. En effet, ce genre de comportement envers quiconque est une honte alors que dire lorsque cet acte est commis envers son propre père qui est la cause de sa présence sur cette terre et envers qui Allah a prescrit d’être bienfaisant et a interdit l’ingratitude ?! Allah, exalté soit-Il, dit (sens du verset) :

« Et ton Seigneur a décrété : "N'adorez que Lui ; et (marquez) de la bonté envers les père et mère : si l'un d'eux ou tous deux doivent atteindre la vieillesse auprès de toi, alors ne leur dis point : ‘Fi !’ et ne les brusque pas, mais adresse-leur des paroles respectueuses." » (Coran 17/23).

Abû Bakra, qu'Allah soit satisfait de lui, a rapporté d’après son père que le Messager d’Allah () a dit : « Ne vous informerai-je pas des péchés capitaux les plus graves ?" - "Oui, ô Messager d’Allah.", répondit-on. Il dit alors : "C’est le polythéisme, la désobéissance aux parents […]" » (Boukhari et Mouslim).

Il est donc obligatoire pour ce fils de se repentir, et pour que son repentir soit complet, il faut qu’il demande pardon à son père.

Quant au père, il serait bien qu’il pardonne à son fils, car c’est là l’un des meilleurs moyens de se rapprocher d’Allah et de gagner l’amour du Seigneur des cieux et de la terre. Allah, exalté soit-Il, dit (sens du verset) : « […] Qu'ils pardonnent et absolvent. N'aimeriez-vous pas qu'Allah vous pardonne ? et Allah est Absoluteur et Miséricordieux ! » (Coran 24/22).

Abû Hurayra, qu'Allah soit satisfait de lui, a rapporté que le Messager d’Allah () a dit :

« L’aumône ne diminue en rien les biens de celui qui la donne ; Allah n'accorde au serviteur qui pardonne aux autres que plus de gloire, et personne ne fait preuve de modestie vis-à-vis d’Allah, sans qu’Allah, exalté soit-Il, n'élève son rang. » (Mouslim)

Ce fils doit donc invoquer abondamment Allah, exalté soit-Il, en faveur de son père. Qu’il fasse intercéder en sa faveur toute personne susceptible d’avoir une influence sur lui et il se peut qu’Allah fasse en sorte qu’il soit satisfait de son fils dans ce monde et dans l’au-delà.

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation