Le jeŻne surťrogatoire

  • Date de publication:20/06/2019
  • Catégories:Le jeŻne
  • Fréquence:
37998 2617

 

Le prophète () nous a recommandé de jeûner en dehors du mois de Ramadan, c’est ce qu’on appelle le jeûne surérogatoire qui par définition n’est pas obligatoire mais qui présente, néanmoins, beaucoup de mérites.

 

Le prophète () a dit : «Allah, exalté soit-Il, dit : Mon Serviteur ne cessera de se rapprocher de Moi en exécutant ce que Je lui ai ordonné, et il ne cessera de se rapprocher de Moi par des surérogations jusqu’à ce que Je l’aime. Et si Je l’aime, Je deviens l’ouïe par laquelle il entend et la vue par laquelle il voit [...] » (Rapporté par Boukhari)

 

Le prophète () a dit : « Tout Serviteur qui jeûne un jour pour l’Agrément d’Allah verra son visage éloignée du Feu d’une distance de soixante-dix ans pour ce jour qu’il aura jeûné.» (Rapporé par Boukhari)

 

Le prophète () a dit :

« Le poids de la terre en or n’égalerait point la récompense réservée, le Jour de la Résurrection, à quiconque jeûnerait une journée volontairement. » (Rapporté par  Abû Ya’la al-Mawsili dans son Mousnad et déclaré authentique par al-Hafidh Ibn Hajar)


« Le jeûne et le Coran intercéderont en faveur du serviteur le Jour de la Résurrection. Le Jeûne dira : ‘Oh mon Seigneur ! Je l’ai empêché de se nourrir et de se satisfaire son désir : prends-moi donc comme intercesseur en sa faveur !’ Et le Coran dira : ‘Je l’ai empêché de dormir la nuit : prends-moi donc comme intercesseur en sa faveur !’. « Et
Allah acceptera leur intercession. » (Rapporté par l’Imam Ahmed)

De nombreuses occasions de jeûner nous sont offertes durant l’année et nous permettent d’acquérir les mérites promis. Ceux-ci sont :

 


1)    Six jours de Chawwâl

 


Le prophète () a dit :
«Quiconque jeûne le Ramadan et le fait suivre par le jeûne de six jours de Chawwâl est comme quelqu’un qui a jeûné tout le temps ». (Rapporté par Mouslim)

Dans une version de ce Hadith rapportée par  Ibn khouzaima : « Le jeûne du mois de Ramadan équivaut à 10 mois. Celui de six jours de Chawwâl équivaut à deux mois. C’est le nombre de mois d’une année. »

2)    La première décade de Dhoul-Hidja

 


Le Prophète () a dit : « Il n’y a pas de jours où les bonnes œuvres sont mieux agréées par Allah autant que les dix premiers jours de Dhoul-Hidja » (Rapporté par Boukhari)

 


3)    le jour de ‘Arafa

 


Le Prophète () a dit : «Le jeûne du jour de `Arafa est une expiation pour [les péchés commis au cours de] deux années ; l’année qui le précède et l’année qui le suit.» (Rapporté par Mouslim).

 


N.T : Le jour de ‘Arafah correspond au neuvième jour de Dhoul-Hidja.

4)    Mouharram

 


On demanda au Prophète () quel est le meilleur jeûne après celui du Ramadan ?

Le Prophète () a répondu : « C’est le jeûne du mois d’Allah appelé "al Mouharram"» Répondit-Il (Rapporté par Mouslim et Abû Dâwûd)

 


5)    ‘Achoura et Tassou’a

 


Le dix du mois d’al Mouharram correspond à ’Achoura. C’est le jour où Allah, exalté soit-Il, donna la victoire à Moïse et son peuple sur Pharaon. Le Prophète () jeûna ce jour et donna l’ordre aux musulmans de le jeûner.

 


Le Prophète () a dit : « Celui qui jeûne le jour de ‘Arafah, aura ses pêchés de l’année précédente et de la suivante, tous pardonnés. Et celui qui jeûne le jour de ‘Achoura (10 de Mouharram) sera pardonné pour les péchés d’une année. » (Rapporté par al-Tabarâni)

 

 Hafsah, Radhiya Allahou ‘Anha, a dit : « Il y a cinq choses que le Prophète () n’a jamais abandonnées : Le jeûne du jour de `Achoura, le jeûne des dix [premiers jours de Dhoul-Hidja], le jeûne de trois jours de chaque mois et la prière de deux raka`a avant la prière de l’aube.» (Rapporté par et al-Nassâ’î et Ahmed).

 

Ibn Abbâs a rapporté que le Prophète () a jeûné le jour de 'Achoura et a recommandé de le jeûner. Les compagnons lui dirent : « Oh Messager d’Allah! C'est un jour d’une grande importance pour les juifs et les chrétiens.» Et le Prophète  () de répondre : « L'année prochaine, s'il plait à Allah, nous jeûnerons le 9ème jour aussi» mais le Messager d'Allah, mourut avant l'année prochaine.» (Rapporté par Mouslim)

Le Prophète () a dit : « Quiconque comble sa famille (de dépense) le jour de ‘Achoura, Allah lui rend (l’aisance) durant toute l’année ». (Rapporté par al Bayhaqi)

 


6)    La première quinzaine de Cha’bân

 


Mois qui précède le Ramadan.

 


Aïcha a dit : « Je n’ai pas vu le Prophète () jeûner un mois complet autre que le mois de Ramadan, et je ne l’ai pas vu jeûner plus de jours qu’au mois de Cha’bân. » (Rapporté par Boukhari et Mouslim)

 



7)    Le jeûne des jours de pleine lune

 


Le treize ; quatorze et quinzième jours du mois lunaire donc de chaque mois du calendrier hégirien.

 


Abû al-Dardâ, qu’Allah soit satisfait de lui a dit : « Mon bien aimé, le Prophète () m’a recommandé de faire trois choses que je ne laisserai jamais tant que je suis vivant : de jeûner les trois jours blancs de chaque mois, de faire la prière d’al-Dhouhâ et de ne pas me mettre au lit avant que j’effectue le Witr (un nombre  impaire de raka’a)». (Rapporté par Mouslim)

 

Abû al Dardâ relate aussi dans un hadith rapporté par Mouslim que le Prophète () lui a conseillé de jeûner assidûment ces trois jours.  Abû Hourayra aussi dit la même chose et son hadith est rapporté par Boukhari et Mouslim

 

N.T : Les trois jours blancs sont les trois jours de pleine lune à savoir le treize ; quatorze et quinzième jours du mois lunaire.

Le prophète () a dit : « Le jeûne de  trois jours de chaque mois équivaut au jeûne d’une année ». (Rapporté par al-Nassâ’i)

 


8)    Chaque lundi et jeudi

 

Le prophète () jeûnait constamment pendant ces deux jours.

 

Le prophète () a dit : « Les œuvres sont présentées [à Allah] le lundi et le Jeudi et j'aime bien que mes œuvres soient présentées alors que je jeûne.» (Rapporté par Tirmidhi)

 


Le prophète () a dit aussi : « Les œuvres sont présentées à Allah tous les lundis et Jeudis. Le Seigneur pardonne tout musulman à l’exception de deux personnes en discorde. Il dit : Ajournez ces deux-là jusqu’à leur réconciliation! » (Rapporté par l’Imam Ahmed)

 


Concernant le jeûne du Lundi, un bédouin vit le Messager d’Allah () le jeûner et s’en enquit auprès de lui. Il s’en expliqua disant : « C’est le jour où je suis né, le jour où je fus chargé de ma mission, et le jour où j’ai reçu la révélation.»  (Rapporté par Mouslim)

 


9)    Un jour sur deux

 


Le Prophète () a dit : « Le jeûne le plus agréé d’Allah  est celui de David. La prière la plus agréée d’Allah est celle de David. Il dormait la moitié de la nuit, veillait un tiers, puis il se recouchait le sixième de la nuit. Il jeûnait un jour et rompait son jeûne le jour suivant. » (Rapporté par Boukhari et Mouslim)

 


Abû Oumâma a dit: « J’allais trouver le Messager d’Allah () et lui dit : Oh Envoyé d’Allah ! Ordonne-moi une œuvre grâce à laquelle Allah m’accorde un grand profit (spirituel) ! »

 


Il dit : « Il t’incombe de jeûner, car le jeûne n’a pas de semblable. » (Rapporté par Ibn Khouzéyma et déclaré authentique par al-Albâni)


 

 


 

Articles en relation

Les plus visités

Le jeŻne

Le jeŻne de Mouharram et en particulier son dixiŤme jour

Louange à Allah, Seigneur des mondes, que la p[aix et la bénédiction soient sur notre Prophète Mohammed (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) ainsi que sur sa famille et ses Compagnons....Plus