Les 7 ŕ l’ombre d’Allah le Tout Puissant – II

Mercredi 22-1-2014| IslamWeb

Nous avons parlé dans la première partie de cet article des trois premières catégories de personnes qui seront à l’ombre d’Allah le Tout Puissant le jour où il n’y aura d’ombre que Son ombre. Dans sa seconde partie nous allons parler des quatre catégories restantes.

4. Deux hommes qui auront eu de l'affection l'un pour l'autre pour la cause d’Allah, s'étant rassemblés sur ceci et s'étant séparés sur ceci.

Allah le Tout-Puissant dit : « Les croyants ne sont que des frères. Etablissez la concorde entre vos frères, et craignez Allah, afin qu'on vous fasse miséricorde. » (Coran 49/10).

S’aimer en Allah est un chemin qui mène à l’une des portes du bien et des récompenses de l’au-delà, c’est aussi l’une des raisons qui permet de goûter à la douceur de la foi dans cette vie d’ici-bas. Aimer quelqu’un pour Allah ou en Allah signifie aimer cette personne pour sa bonne pratique religieuse. Cet amour n’est pas basé sur l’apparence de cette personne, ni sur sa richesse, son origine ou son ethnie, et peu importe les différends, ici l’amour est basé sur la croyance en Allah, ceci est aimer en Allah. Allah le Tout-Puissant dit dans un hadith qudsî : « Ceux qui s’aiment pour Ma majesté seront sur des tribunes en lumière et auront un statut que désirera les prophètes et les martyrs. » (al-Tirmidhî et Ahmed).
Imaginez-vous être enviés par les meilleures créatures d’Allah, Ses Prophètes, des créatures qu’Il a élues, et aussi enviés par ceux qui sont morts pour Lui ! Quelle récompense attend donc ceux qui s’aiment en Allah.

5. Un homme à qui une femme de rang social élevé et d’une grande beauté a fait des avances et dont la réponse fut : "Je crains Allah"

Allah le Tout-Puissant dit dans le Noble Coran : « Et n'approchez point la fornication. En vérité, c'est une turpitude et quel mauvais chemin ! » (Sourate 17/verset 32].

Le monde dans lequel nous vivons est un monde de tentations. Parmi ces tentations figure pour les hommes la tentation des femmes. Beaucoup d’hommes ont mené leur âme à leur perte à cause d’une femme qu’ils convoitaient. Le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) a mis en garde sa nation contre ce danger, selon Abû Sa’îd al-Khudrî il a dit : « Ce bas monde est doux et tendre. Dieu va vous en donner la lieutenance afin de voir votre comportement. Méfiez-vous de ce bas monde ainsi que des femmes car c’est à travers les femmes que les fils d’Israël connurent leur première tentation. » (Rapporté par Mouslim).


La provision la plus importante, celle dont nous devons nous nourrir afin qu’elle nous protège de cette tentation et des autres, est la crainte d’Allah. Allah le Tout-Puissant dit dans le Noble Coran : « Et pour celui qui aura redouté de comparaître devant son Seigneur, et préservé son âme de la passion …» (Coran 79/40).

6. Un homme qui aura fait l'aumône et l'aura faite si discrètement que sa main gauche n'aura pas su ce que sa main droite donnait

Ceci est la description d’une personne qui fait beaucoup d'efforts pour se protéger de l'ostentation de manière générale et particulièrement dans le culte. L’ostentation c’est agir dans le but de gagner la reconnaissance des autres. Ceci est un péché qui détruit tous les avantages qui se trouvent dans les bonnes œuvres et entraine pour celui qui le commet une lourde peine. Ceci est particulièrement dangereux car il est de la nature de l'homme de désirer et de profiter de la louange des autres.
Il est donc très important de prendre soin de ne pas tomber dans l’ostentation et de faire l’effort de vérifier nos intentions et de les renouveler. Allah nous a mis en garde lorsqu’Il dit : « Ô les croyants ! N'annulez pas vos aumônes par un rappel ou un tort, comme celui qui dépense son bien par ostentation devant les gens sans croire en Allah et au Jour dernier. Il ressemble à un rocher recouvert de terre ; qu'une averse l'atteigne, elle le laisse dénué. De pareils hommes ne tireront aucun profit de leurs actes. Et Allah ne guide pas les gens mécréants. » (Coran 2/264).

7. Un homme qui aura pensé à Allah dans la solitude et dont les deux yeux auront alors versé des larmes

Notre Noble Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) a dit : « Si vous saviez ce que je sais, vous ririez peu et vous pleureriez beaucoup. » (Boukhari). Pleurer n’est pas réserver aux fillettes ! Il est prouvé que le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) pleurait, ses Compagnons, qu’Allah les agrée, eux aussi pleuraient. Les larmes peuvent être un signe de la crainte d’Allah, de la crainte de Son châtiment ou de son amour sincère pour Lui. Mais nous est-il déjà arrivé de penser à Allah et de pleurer ? Comparons les fois où nous rions et celles où nous pleurons. Le Prophète a dit : « Rien n’est plus apprécié auprès d'Allah que deux gouttes et deux marques : une goutte de larme versée par crainte d'Allah et une goutte de sang versé dans le chemin d'Allah. Une marque causée dans le chemin d'Allah, et une marque causée par l'accomplissement de l'un des devoirs rendus obligatoires par Allah. » (al-Tirmidhî).


En conclusion, si nous voulons faire partie de l’une de ces catégories, nous devons effectuer un travail sur nous-même, nous repentir de nos péchés, purifier notre âmes afin d’atteindre la satisfaction du Créateur de toutes choses. Nous devons nous débarrasser des chaines de notre éducation et adopter un référentiel islamique. Nul doute que bienheureux sera celui ou celle qui fera partie de l’un des sept groupes mentionnés dans le hadith.
Puisse Allah nous réunir dans l’ombre de Son Trône le jour où nul autre ombre que celle-ci n’existera, Amine !
 

© 2018, IslamWeb